claire-deprez-vaudeville-papier-peint-6411

Une nuit aux Galeries de la Reine : un rêve !

Dormir ou petit-déjeuner dans les galeries de la Reine, c’est ce que font les clients des chambres d’hôtes du Vaudeville à Bruxelles. Souvent pressés, ils ont à peine le temps de voir la pièce de théâtre et n’ont pas la possibilité de flâner dans les Galeries. Le patron a alors eu l’idée géniale de amener celles-ci dans leur chambre ou leur salle à manger.
C’est là que j’interviens. Pour la prise de vue, d’abord : un moment palpitant et crucial qui détermine toute la suite. Pour que le trompe-l’œil soit réussi, il faut conjuguer l’émotion de la photo artistique et la technique, car à un détail près, on peut très vite être dans le faux, surtout à hauteur d’homme dans un lieu aussi étroit et haut que les Galeries de la Reine.

Un choix judicieux pour émerveiller les visiteurs.

Puis vient le moment qui me fait vibrer le plus : le choix de LA photo. Car ici, il s’agit de marier l’émotion avec les contraintes techniques d’impression (pixels, 2D, perspective) et l’architecture de la pièce. Pour ce faire, je travaille à partir d’une photo à blanc du mur de la chambre ou de la salle à manger. J’effectue des simulations de pose de plusieurs prises de vue, en tenant compte du grain du papier et des jeux de lumières et d’ombres de la pièce, pour que ce soit le plus proche de la réalité possible. Le tout est une prouesse, surtout lorsqu’il faut contourner une cheminée par exemple, et jongler avec les bandes de papier peint, les détails de la photo et les contours de la pièce. Un vrai plaisir qui demande de la technique et de la précision.

Impression et mise en Oeuvre.

Ensuite, une fois que mon client a arrêté son choix sur la photo à imprimer, en noir et blanc ou en sepia (ici on a opté pour du noir et blanc légèrement teinté couleur café) et sur la qualité et la structure du papier peint, nous voilà à l’étape suivante : l’impression et la préparation des bandes de papier peint selon un relevé des métrés extrêmement précis. Cela donne des bandes de 1,075 m de large pour un total de 4,3 m sur 4,85 m de haut ! La pose est une opération tout aussi délicate que les autres… Pour éviter le moindre fil de raccord.

Au Vaudeville, les clients sont bluffés et émerveillés : une belle récompense pour ce projet passionnant où j’ai pu exercer toutes mes compétences : relevés des métrés, prise de vue, calculs et simulations, choix de la photo, impression sur papier ad hoc, puis pose…

Décidément, j’adore mon métier !